entête
De nombreux Marocains rsidant ltranger (MRE) ont atterri lundi 7 fvrier laroport Mohammed V de Casablanca, aprs plus de deux mois dattente de la rouverture des frontires ariennes fermes fin novembre pour limiter la propagation du variant OENTREPRENEURIAT UN PROGRAMME CIBLE LES MREالأزمة أثرت على أوضاع المهاجرين Les Marocains de ltranger transfrent plus dargent au Maroc en 2012 Najat Belkacem porte-parole du gouvernement franais L'invité(e) de RME consultant : M. Anis Birrou Ministre Charg des Marocains Rsidant l'Etranger et des Affaires de la MigrationLivre coup de cœur : L'Arabe, d'Antoine Audouard
FR MA

Acceuil | Traduction | Procédure des RME au Maroc | Nos prestations pour les RME | Actualités | Contact | Partenaires | Mon compte | Adresses utiles

Livre coup de cœur

photo L'Arabe, d'Antoine Audouard

 

Le jour, il travaille sur un chantier de terrassement. La nuit, il dort dans une cave prêtée par un villageois. Pourquoi se cache-t-il ? On ne sait. Lorsqu’un meurtre est commis, les soupçons se portent sur lui, « l’Arabe ». Une jeune femme un peu sauvage lui fait croire, le temps d’une nuit, à la douceur. Un commandant de gendarmerie s’efforce d’empêcher le lynchage qui se prépare. Personne ne sera capable d’arrêter la machine infernale.

 

Ce livre en forme de coup de poing peut être lu comme le récit d’un fait divers, ou plutôt d’un « fait de société » propre à la France de notre époque.

 

Avec un très grand réalisme, il décrit ce qui se passe lorsque les préjugés et l’arriération sociale d’une population abandonnée de tous débouchent sur la violence.

 

Mais L’Arabe est aussi un grand roman « sudiste », où des personnages de Faulkner ou de Flannery O’Connor traverseraient des paysages à la Giono. Comme le Sud cher aux écrivains américains, celui d’Antoine Audouard est un vieux pays vaincu, peuplé de figures tour à tour tragiques ou grotesques.

 

Écrit dans une langue mêlant le parler populaire à un lyrisme hautain, ce livre qui multiplie les dissonances et les ruptures de ton est l’oeuvre d’un écrivain accompli.

L’auteur

 

Antoine Audouard a publié la plupart de ses livres chez Gallimard. Sélectionné deux fois par l’Académie Goncourt – pour Adieu, mon unique et Un pont d’oiseaux –, il bénéficie depuis quelques années d’une attention grandissante de la part des libraires et des médias.

 

L’Arabe d’Antoine Audouard
Éd. De l’Olivier 
en librairie le 20 août 2009

 

Retour


Acceuil | Traduction | Procédure des RME au Maroc | Nos prestations pour les RME | Actualités | Contact | Partenaires

Copyright © 2008-2022. Tous droits réservés