Mon compte | Adresses utiles
entête
Lancement de l’opération «Marhaba 2015» aujourd’huiHausse impalpable des recettes des MRE à fin janvier 2013ENTREPRENEURIAT UN PROGRAMME CIBLE LES MREالأزمة أثرت على أوضاع المهاجرين Les Marocains de l’étranger transfèrent plus d’argent au Maroc en 2012 L'invité(e) de RME consultant : M. Anis Birrou Ministre Chargé des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la MigrationLivre coup de cœur : L'Arabe, d'Antoine Audouard
FR MA

Samedi 17 juillet 2010 Opération Marhaba 2010 : « Une constante amélioration des services rendus » aux MRE, selon le ministre Ameur.

Dans une interview, Mohammed Ameur, ministre en charge de la Communauté marocaine résidant à l'étranger, donne son point de vue sur le déroulement de la saison estivale 2010, sur l'affluence attendue (et souhaitée), ainsi que sur l'impact du Ramadan auprès des MRE. Beaucoup seraient attirés par « l'ambiance toute particulière » au Maroc pendant le mois sacré.



- Yabiladi : Dans quel état d'esprit êtes-vous pour cette « saison » 2010 ?

 

- Mohammed Ameur : Sérénité et confiance, sont les deux mots qui peuvent qualifier l'état d'esprit où se trouvent tous ceux qui ont pour mission de servir nos concitoyens expatriés. Comme vous le savez, l'opération Marhaba 2010 a démarré le 5 juin 2010, dix jours plus tôt que d'habitude. L'expérience acquise par le Maroc dans ce domaine et le dispositif mis en place nous permettent de dire que toutes les conditions sont réunies pour rendre à nos concitoyens vivant à l'étranger des services qui s'améliorent de manière visible et continuelle.

Ce qui nous porte à être sereins, c'est le nombre et l'importance des mesures et dispositions prises pour accueillir nos concitoyens durant la période estivale. Un comité national où siègent toutes les institutions concernées, civiles et militaires, veille au bon déroulement de l'opération, guidé par les hautes instructions de Sa Majesté le Roi.

Nouveauté de cette édition 2010 - et elle est de taille - c'est la mise en service du port de Tanger-Med, inauguré dernièrement par Sa Majesté le Roi Mohamed VI que Dieu l'assiste. Cette grandiose infrastructure réduira considérablement la durée de traversée et offrira aux voyageurs les conditions optimales de débarquement.

 

- Pensez-vous qu'elle se traduira par un flux conséquent de MRE ? Les entrées enregistrées en 2009 seront-elles égalées ?

 

- Vous savez, - et les chiffres sont là pour en témoigner - le nombre de Marocains du monde de retour à leur pays durant cette période n'a cessé d'augmenter d'année en année, durant toute la décennie écoulée. L'amour de ces concitoyens pour le Maroc ne s'est jamais démenti et s'exprime par cette réjouissante affluence. Rappelez-vous, l'année dernière, on avait prédit un tassement et même un recul des entrées à cause de la crise économique et de la menace du virus AH1N1. Il n'en a rien été. L'attachement au pays est plus fort que toutes les craintes. C'est ce qui justifie notre confiance et nous fait penser que les arrivants cette année seront autant sinon plus nombreux que l'année passée.

Dans tous les cas, à l'heure où je vous parle, nous enregistrons une augmentation de 7% par rapport à la même période de 2009. Ce pourcentage augmentera probablement avec l'arrivée des aoûtiens.

 

- De quels instruments de mesure disposez-vous pour chiffrer le nombre de MRE qui se rendent au Maroc durant la période estivale ?

 

- Nos sources sont les statistiques officielles fournies par les services compétents du ministère de l'Intérieur au niveau des différents points frontaliers, qu'ils soient maritimes, terrestres ou aériens. Ces chiffres sont d'ailleurs régulièrement communiqués à la presse pour que le grand public puisse suivre l'évolution des opérations transit et retour.

 

- Selon vous, quel sera l'impact du Ramadan sur les MRE ?

 

- Le mois du Ramadan attire beaucoup de nos concitoyens par son ambiance toute particulière. En dehors de la saison estivale, le nombre de Marocains qui préfèrent passer leurs vacances familiales au pays à l'occasion de ce mois sacré ou des fêtes religieuses est relativement important. C'est un fait qui a été pris en considération pour avancer le démarrage de l'opération Marhaba de 10 jours.

Même s'il nous est difficile d'analyser le comportement de nos concitoyens à ce sujet, nous pensons que du fait qu'il coïncide avec l'été, Ramadan n'aura pas d'impact significatif sur le nombre total des arrivants. Ce qui va être peut-être constaté, c'est un léger glissement des pics d'affluence durant les trois ou quatre prochaines années. Ce ne sera pas étonnant de les voir correspondre exactement au début du mois sacré.

 

- Un dispositif important a été mis sur pied pour inciter les MRE à rejoindre massivement le Maroc cet été. Qu'est-ce qui a motivé la mise en place et  le déploiement d'un tel arsenal ?

 

- Chaque année la mise en place du dispositif d'accueil est basée sur une évaluation de l'opération de l'année précédente. Cette évaluation permet de prendre en compte les différents points de faiblesse des dispositions prises, ce qui se traduit par une constante amélioration des services rendus, un renforcement du dispositif en soi mais surtout une meilleure synergie entre les différents intervenants. Pour ce qui est de l'opération de transit de cette année, elle est caractérisée par de nouvelles initiatives, notamment la mise en œuvre d'un nouveau système de contrôle des documents de l'intérieur des véhicules des MRE et l'amélioration des conditions d'accueil dans les ports et les aéroports.

Préalablement, le contrôle technique des navires et des autocars de transport international a été renforcé pour éviter les accidents dus à la vétusté ou à la défectuosité du matériel roulant ou navigant. De même, la sécurité sanitaire a été renforcée au niveau des postes frontières et dans les aires de repos par la mobilisation du personnel médical et la mise à disposition des services ambulanciers tout au long des principaux axes routiers du Maroc.

Rachid Hallaouy 
 

Source : Yabiladi : le 16 juillet 2010.

 

Retour


Acceuil | Traduction | Procédure des RME au Maroc | Nos prestations pour les RME | Actualités | Contact | Partenaires

Copyright © 2008-2019. Tous droits réservés