Mon compte | Adresses utiles
entête
Lancement de l’opération «Marhaba 2015» aujourd’huiHausse impalpable des recettes des MRE à fin janvier 2013ENTREPRENEURIAT UN PROGRAMME CIBLE LES MREالأزمة أثرت على أوضاع المهاجرين Les Marocains de l’étranger transfèrent plus d’argent au Maroc en 2012 L'invité(e) de RME consultant : M. Anis Birrou Ministre Chargé des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la MigrationLivre coup de cœur : L'Arabe, d'Antoine Audouard
FR MA

Jeudi 17 juin 2010 "Langues en immigration: mutations et nouveaux enjeux", thème d'une conférence internationale les 24 et 25 juin à Rabat

Rabat, 17/06/10- Le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) organise, les 24 et 25 juin à Rabat, une conférence internationale sur le thème "Langues en immigration : mutations et nouveaux enjeux".

A travers cette conférence, le CCME entend participer à la réflexion sur plusieurs problématiques qui sont au coeur des préoccupations de l'émigration marocaine: la transmission des langues maternelles aux nouvelles générations issues de cette émigration, les relations complexes entre langues et identité, les rapports entre apprentissage des langues et éducation religieuse, la diversification de l'offre en ce domaine avec, notamment, l'émergence de nombreux nouveaux acteurs privés, indique jeudi un communiqué du Conseil.

Plusieurs dizaines de chercheurs, responsables marocains, représentants de gouvernements étrangers partenaires et d'acteurs de la société civile participeront à cette conférence qui sera marquée par la présentation d'une trentaine de contributions académiques et d'une vingtaine d'expériences pédagogiques privées et publiques en la matière, ajoute la même source.

Regroupant plus d'une centaine de participants du Maroc, de France, d'Italie, d'Espagne, de Belgique, des Pays-Bas, d'Allemagne, des Etats-Unis et du Canada, la conférence entend ainsi contribuer à l'évaluation des enseignements des langues et prospecter les modalités de renforcement de leurs performances.

Engagée dans un processus de développement démographique important et confrontée à des mutations radicales (dont en premier lieu l'émergence des nouvelles générations nées dans les pays de résidence), l'émigration marocaine exprime des demandes fortes dans le domaine de l'apprentissage des langues, et en premier lieu de l'arabe, considéré comme le vecteur central du maintien du lien avec la terre d'origine et son patrimoine religieux et culturel.

Face à cette demande légitime, le Maroc fournit un effort important avec, notamment, la signature d'accords bilatéraux avec plusieurs pays de résidence et l'envoi de centaines d'enseignants.

Outre cette offre publique marocaine et des enseignements dispensés par des gouvernements européens, des cours sont dispensés dans de nombreux lieux de culte, par des associations et, de plus en plus, par des organismes privés.

Au Maroc même, des établissements académiques et privés multiplient les initiatives dans ce domaine.

 

Source : MAP, le 17 juin 2010.

 

 

Retour


Acceuil | Traduction | Procédure des RME au Maroc | Nos prestations pour les RME | Actualités | Contact | Partenaires

Copyright © 2008-2019. Tous droits réservés