Mon compte | Adresses utiles
entête
Lancement de l’opération «Marhaba 2015» aujourd’huiHausse impalpable des recettes des MRE à fin janvier 2013ENTREPRENEURIAT UN PROGRAMME CIBLE LES MREالأزمة أثرت على أوضاع المهاجرين Les Marocains de l’étranger transfèrent plus d’argent au Maroc en 2012 L'invité(e) de RME consultant : M. Anis Birrou Ministre Chargé des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la MigrationLivre coup de cœur : L'Arabe, d'Antoine Audouard
FR MA

Vendredi 30 avril 2010 Signature d'une déclaration maroco-française pour l'appui à la création de PME par les Marocains résidant en France

Le Maroc et la France ont signé jeudi à Tanger une déclaration commune pour la mise en oeuvre d'un programme d'appui à la création de petites et moyennes entreprises (PME) au Maroc par les ressortissants marocains résidant en France.


Cette déclaration, signée par le ministre chargé de la Communauté marocaine résidant à l'étranger, M. Mohamed Ameur et le ministre français de l'Immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du développement solidaire, M. Eric Besson, vise l'accompagnement de près de 1.000 Marocains résidant en France dans la création et le développement des PME au Maroc au cours des trois prochaines années.

 

Aux termes de cette déclaration, le ministère français de l'immigration accorde une subvention initiale d'un million d'euros au ministère chargé des MRE afin de réaliser les projets prévus dans ce cadre.

 

Pour sa part, la partie marocaine mettra en œuvre une stratégie nationale d'appui aux initiatives économiques des Marocains résidant à l'étranger, comportant notamment le dialogue politique et opérationnel avec les MRE et la société civile, la mobilisation des administrations compétentes, la concertation avec les acteurs bancaires et du secteur privé ainsi que la négociation avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux.

 

Le ministère chargé de la communauté marocaine à l'étranger s'engage également à mobiliser un dispositif d'accompagnement des promoteurs marocains résidant en France, tant pour l'élaboration de leurs projets d'entreprise que pour la réalisation de ces projets au Maroc.

 

Il est aussi convenu que le ministère informera activement la communauté marocaine en France sur ce dispositif et les opportunités de partenariat et d'investissement productif au Maroc.

 

Lors d'une conférence de presse, M. Ameur a affirmé que cette déclaration, qui consacre l'excellence des relations entre le Maroc et la France, "renforcera davantage ces liens par l'appui que nos partenaires apportent au développement du Maroc".

 

Cette aide vient compléter le programme MDM Invest, dispositif mis en place par le gouvernement marocain pour encourager les investissements des Marocains du monde dans leur pays d'origine, a-t-il ajouté.

 

"Outre cette première action de partenariat, un programme de coopération bilatérale, qui intégrera notamment les volets concernant le développement solidaire et la mobilisation des compétences marocaines de l'étranger au profit du Maroc, est actuellement en phase de discussion et sera proposé à la réunion de la haute commission mixte en juin prochain", a fait savoir le ministre.

 

Pour sa part, M. Besson a noté que la promotion d'un avenir commun "constitue le moteur du partenariat que le Maroc et la France entendent construire ensemble dans le domaine de la circulation des personnes et du développement solidaire".

 

Il a affirmé vouloir "proposer au Maroc une feuille de route pour promouvoir l'émigration circulaire entre les deux pays", et Âœuvrer pour "placer les Marocains de France au coeur de l'amitié franco-marocaine", tout en mobilisant de nouvelles ressources pour contribuer au développement économique du Maroc.

 

La déclaration signée avec M. Ameur constitue "la première étape, très concrète, de cette feuille de route, visant à encourager les Marocains vivant en France à créer des entreprises et investir au Maroc", a relevé M. Besson.

 

Les deux responsables ont participé jeudi à la séance d'ouverture de la 1ère conférence d'experts pour la création de l'Office Méditerranéen de la Jeunesse (OMJ), co-organisée par le Maroc et la France avec la participation de plusieurs pays méditerranéens et de la Commission de l'Union Européenne.

 

Source : MAP, le 29 avril 2010.

 

Retour


Acceuil | Traduction | Procédure des RME au Maroc | Nos prestations pour les RME | Actualités | Contact | Partenaires

Copyright © 2008-2020. Tous droits réservés