Mon compte | Adresses utiles
entête
Lancement de l’opération «Marhaba 2015» aujourd’huiHausse impalpable des recettes des MRE à fin janvier 2013ENTREPRENEURIAT UN PROGRAMME CIBLE LES MREالأزمة أثرت على أوضاع المهاجرين Les Marocains de l’étranger transfèrent plus d’argent au Maroc en 2012 L'invité(e) de RME consultant : M. Anis Birrou Ministre Chargé des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la MigrationLivre coup de cœur : L'Arabe, d'Antoine Audouard
FR MA

Lundi 23 novembre 2009 Diminution de 20 pc des transferts de fonds à destination du Maroc

Les transferts de fonds opérés durant les neufs premiers mois de l'année par les émigrés marocains vers leur pays ont diminué d'environ 20 pc, selon un récent document de la Banque mondiale (BM) sur la migration et le développement.


D'après le document, les flux d'envois de fonds vers les pays en développement devraient diminuer moins que prévu, pour s'établir à 317 milliards de dollars en 2009, contre 338 milliards de dollars en 2008.

 

 

Les transferts devraient demeurer presque stables en 2010, avec une modeste hausse de 1,4 pc, avant d'enregistrer une croissance de 3,9 pc en 2011.

 

 

Les transferts de fonds ont diminué plus que prévu à destination des pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, de l'Amérique latine et des Caraïbes, indique la même source.

 

 

La BM estime que la faiblesse des marchés de l'emploi dans les pays de destination des travailleurs migrants risque de mener à un "resserrement du contrô le de l'immigration".

 

 

Ces mesures pourraient influer négativement sur les transferts de fonds à destination de pays comptant de fortes communautés en Europe, comme le Maroc, la Roumanie et la Pologne, note le document.

 

 

En Europe et en Asie centrale, les flux à destination de l'Arménie et du Tadjikistan ont chuté de plus de 30 pc au cours de la première moitié de 2009 et subi une importante baisse pour la Pologne et la Roumanie, souligne encore la BM.

 

 

La région Asie du sud a fait l'exception avec une forte hausse des transferts qui ont augmenté durant les huit premiers mois de l'année de 24 pc pour le Pakistan, de 16 pc pour le Bangladesh et de 13 pc pour le Népal.

 

 

Les flux à destination de l'Asie de l'Est et du Pacifique, poursuit la même source, ont également été supérieurs aux attentes et la région pourrait enregistrer une forte hausse des envois de fonds au quatrième trimestre de 2009.

 

 

Les flux d'envois de fonds à destination de l'Afrique subsaharienne ont été meilleurs que prévu dans certains cas : le Nigeria, le Kenya et l'Ouganda affichent une croissance supérieure ou une baisse inférieure à ce qui était anticipé.

 

 

 

 

 

 

Source : MAP, le 22/11/2009.

  

 

Retour


Acceuil | Traduction | Procédure des RME au Maroc | Nos prestations pour les RME | Actualités | Contact | Partenaires

Copyright © 2008-2020. Tous droits réservés