Mon compte | Adresses utiles
entête
Lancement de l’opération «Marhaba 2015» aujourd’huiHausse impalpable des recettes des MRE à fin janvier 2013ENTREPRENEURIAT UN PROGRAMME CIBLE LES MREالأزمة أثرت على أوضاع المهاجرين Les Marocains de l’étranger transfèrent plus d’argent au Maroc en 2012 L'invité(e) de RME consultant : M. Anis Birrou Ministre Chargé des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la MigrationLivre coup de cœur : L'Arabe, d'Antoine Audouard
FR MA

Lundi 28 septembre 2009 Rabat abrite en octobre prochain le colloque international sur

Un colloque international sur "L'impact de la crise sur la migration" sera organisé à Rabat, les 12 et 13 octobre prochain, a annoncé samedi à Montréal le ministre délégué chargé de la Communauté marocaine résidant à l'étranger, M. Mohamed Ameur.


Cette manifestation aura pour objectifs d'analyser l'impact des crises sur la migration dans les pays d'accueil, d'examiner leurs conséquences induites sur les pays d'origine et d'avancer des propositions pour renforcer la solidarité internationale et le partenariat entre les pays concernés, a précisé M. Amer, à l'occasion de la tenue du 2ème Forum des compétences marocaines en Amérique du Nord.

 

Ce colloque, a-t-il expliqué, "intervient après que le gouvernement, dans l'urgence d'anticiper les retombées négatives de la crise économique mondiale sur les Marocains du monde, ait conçu un dispositif intégré, à la fois financier, économique et social, pour atténuer l'impact de cette crise, dispositif dont l'élément central est le fonds pour la promotion des investissements des Marocains du monde (FMDM)".

 

"Le FMDM permet à tout marocain résident à l'étranger, souhaitant créer un projet d'investissement ou étendre un projet existant dont le coût est compris entre 1 et 50 millions DH, de bénéficier d'une subvention de l'Etat, qui s'élève à 10 pc du coût du projet, et d'un financement bancaire allant jusqu'à 65 pc dudit coût, à condition que l'apport personnel en devises couvre au moins 25 pc du projet ", a indiqué le ministre.

 

Et d'ajouter que " d'autres mesures, allant dans le même sens, d'allègement des répercussions de la crise, ont été prises au profit des MRE, notamment l'extension de la garantie du fonds "Damane Assakane" en leur faveur, aux mêmes conditions que les nationaux, la réduction du coût de leurs transferts, le rééchelonnement de leurs dettes auprès des banques marocaines, ainsi que des mesures d'accompagnement social au profit des MRE en difficulté dans les pays d'accueil".

 

 

 

 

 Source : MAP, le 27/09/2009.

  

 

Retour


Acceuil | Traduction | Procédure des RME au Maroc | Nos prestations pour les RME | Actualités | Contact | Partenaires

Copyright © 2008-2020. Tous droits réservés