Mon compte | Adresses utiles
entête
Lancement de l’opération «Marhaba 2015» aujourd’huiHausse impalpable des recettes des MRE à fin janvier 2013ENTREPRENEURIAT UN PROGRAMME CIBLE LES MREالأزمة أثرت على أوضاع المهاجرين Les Marocains de l’étranger transfèrent plus d’argent au Maroc en 2012 L'invité(e) de RME consultant : M. Anis Birrou Ministre Chargé des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la MigrationLivre coup de cœur : L'Arabe, d'Antoine Audouard
FR MA

Jeudi 17 septembre 2009 Marocains du monde : 73 % des MRE auraient foulé le sol marocain cet été ?

«Un total de 2,28 millions de Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont visité le Royaume durant cet été, soit une augmentation de 7% par rapport à l'année précédente», a annoncé mardi la Fondation Mohammed V pour la solidarité.


Toujours selon la Fondation Mohammed V, « l'opération d'accueil de la communauté marocaine à l'étranger Marhaba 2009 s'est déroulée dans des conditions très satisfaisantes, a indiqué Kaiss Benyahia, directeur de la communication de la Fondation, sur le plateau TV de la chaîne de télévision 2M ?

 

 

 

Du coup – et selon les chiffres statistiques officiels annoncés par la Fondation Mohammed V – 73 % de Marocains installés à l’étranger se seraient rendus au Maroc, cet été. Soit 3 MRE sur 4. Une présence aussi massive de MRE est-elle possible ? Est-il sérieux, réaliste et surtout responsable d’avancer des chiffres de cette nature ?

 

 

 

Avec un contexte aussi défavorable que celui de la saison 2009 et les impacts directs (et indirects) de la crise économique sur le moral et le portefeuille des MRE, une voix institutionnelle annonce que la cuvée 2009 a été (bien) meilleure que la récolte 2008. Difficile à croire. Y compris avec la meilleure volonté qui soit tant les MRE semblent avoir été moins visibles cette année au Maroc.

 

 

 

Du côté des banques, on se montre réservé sur les chiffres officiels annoncés par les acteurs institutionnels. «Je suis très surpris par ces chiffres, mais bon… Pour notre part, la saison estivale a été relativement calme. En clair, la baisse des transferts enregistrés durant le premier trimestre 2009 était annonciatrice d’un été 2009 difficile. Cela s’est confirmé avec une baisse de nos activités, cet été», précise un banquier casablancais.

 

 

 

S’avouer, avouer, reconnaître,…accepter qu’une saison a été moins «bonne» que les précédentes ne doit pas donner lieu à l’écriture de scénarios-fiction. Mais plutôt à une démarche responsable et à un discours clair.

 

 

 

La «positive» attitude et les discours de façade ont (atteint) leur limite.

 

 

 

 

Source: Yabiladi.com, Rachid Hallaouy, le 17/09/2009.

 

 

Retour


Acceuil | Traduction | Procédure des RME au Maroc | Nos prestations pour les RME | Actualités | Contact | Partenaires

Copyright © 2008-2020. Tous droits réservés