Mon compte | Adresses utiles
entête
Lancement de l’opération «Marhaba 2015» aujourd’huiHausse impalpable des recettes des MRE à fin janvier 2013ENTREPRENEURIAT UN PROGRAMME CIBLE LES MREالأزمة أثرت على أوضاع المهاجرين Les Marocains de l’étranger transfèrent plus d’argent au Maroc en 2012 L'invité(e) de RME consultant : M. Anis Birrou Ministre Chargé des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la MigrationLivre coup de cœur : L'Arabe, d'Antoine Audouard
FR MA

Mardi 1 septembre 2009 La crise économique déloge la main d'oeuvre marocaine des champs de la fraise de Huelva

La prochaine campagne de la fraise à Huelva (Andalousie), qui commencera en octobre prochain, ne va pas accueillir de main d'œuvre marocaine, des ouvrières mères de famille, recrutées à l'origine, en raison de la crise économique qui frappe de plein fouet l'Espagne.
 

La priorité au recrutement sera donnée aux Espagnols au chô mage dans le secteur agricole dont le nombre avoisine les 21.000 personnes dans la région, selon des chiffres officiels, ainsi qu'aux travailleurs en provenance de pays de l'Est membres de l'Union Européenne, rapporte mardi le journal espagnol "Publico".

 

 

 

C'est la première fois depuis une décennie que les champs espagnols se passent de la main d'œuvre marocaine, relève la même source.

 

 

 

"Les champs et les serres de Huelva, où se cultive la fraise et la framboise qui est exportée à toute l'Europe, ne recevront pas, pour la première fois depuis une décennie, des femmes marocaines recrutées au moyen des contrats à l'origine. Pour la prochaine campagne, qui débutera en octobre prochain avec la plantation de 5.700 hectares de fraise et de framboise, les propriétaires et les autorités veulent que les 11.000 ouvriers nécessaires proviennent des pays de l'Est,membres de l'Union Européenne et, singulièrement, des chô meurs du secteur agricole de la province, dont le nombre atteint les 21.000 personnes en raison de la crise", affirme le journal.

 

 

 

Les ouvrières marocaines ont commencé à travailler dans les champs de Huelva depuis huit années, c'est à dire depuis le début des campagnes de la fraise qui vont faire l'essor de la province, relève le journal qui souligne que entre 2005 et 2008, pas moins de 28.000 femmes de ce pays ont participé à la campagne de la fraise qui se divise en deux phases: celle de la plantation entre octobre et décembre et celle de la cueillette entre février et mai.

 

 

 

Lundi, la déléguée de l'Emploi de la communauté autonome d'Andalousie à Huelva, Maria José Garcia Prats, a affirmé dans des déclarations rapportées par la presse, que 5.500 ouvriers espagnols et étrangers résidant en Espagne ont été recrutés par les propriétaires et les coopératives de fraise. Quelque 3.000 autres ouvriers proviendront des pays de l'Est membres de l'UE. Alors que le reste, soit 2.500 ouvriers pour compléter les 11.000 ouvriers nécessaires à la campagne seront recrutés parmi les chô meurs locaux.

 

 

Les contingents définitifs pour la campagne de la fraise de Huelva seront annoncés le 14 septembre prochain, assure-t-on de même source.

 

 

 

Les exportations de la fraise de la région ont atteint pour la seule année 2008, pas moins de 325 millions d'euros.

 

 

 

 

 

 

Source : MAP, le 01/09/2009.

 

Retour


Acceuil | Traduction | Procédure des RME au Maroc | Nos prestations pour les RME | Actualités | Contact | Partenaires

Copyright © 2008-2020. Tous droits réservés